municipales 2020

Résultats des élections du 1er tour

C’est gagné! Mr Jean-Marc Thimonier s'est présenté à nous pour un nouveau mandat et a été réélu avec 398 bulletins en sa faveur pour 1586 inscrits... Ce taux d'abstention n'est pas glorieux pour la démocratie et le Covid-19 n'explique pas tout. Un inscrit sur quatre a donc reconduit le maire sortant. 13% des personnes ayant voté ont voté nul ou ont raturé leur bulletin!

L'équipe municipale a donc été largement renouvelée et, toutes et tous sont animés par la volonté d’agir ensemble…  

Dans le prospectus distribué pour cette élection ou sur le site internet de la campagne, on cherche les actions concrètes que se sont donnés les colistiers pour ces six prochaines années.

Quels projets réalistes, budgétés ou pas, quelles idées pour nous faire rêver un peu? pour donner du sens? pour sauvegarder les rares atouts de notre village?

Sur le prospectus distribué, il y a bien une énumération des différentes missions communales adaptées à l’instant présent et au contexte local, façon fiche de poste! Elles sont parfois en lien très étroits avec les missions de la communauté de communes comme si la commune avait déjà bel et bien les pieds et les poings liés à la CCVL.

Il y a bien l’extension du groupe scolaire, finir d’équiper le cimetière ou refaire le jeu de boules… Avec la baisse des dotations la commune n’a peut-être pas beaucoup de marges de manœuvre…

Mais pas un mot sur les projets intéressant tout un chacun : par exemple sur la restructuration du centre village évoquée pourtant dans le bulletin municipal de janvier (EPORA/restaurant LE PHILLY)… Le maire au nom de l’équipe sortante aurait pu s’expliquer sur ce sujet. Transparence!?

Il aurait pu aussi s’expliquer sur la création de nouveaux commerces : jusqu’où faut-il aller? Ne seront-ils pas mis en concurrence à court ou moyen terme par des grandes surfaces ? Lorsque la population croît fortement ou lorsque la ville rattrape la campagne les parts de marché sont convoitées aussi par des enseignes reconnues et les grandes surfaces. Si un Grand Frais venait à s’implanter à Marcy l’Etoile par exemple que se passerait-il pour les petits commerces des villages de Marcy et alentour?

La couleur dominante du prospectus fait référence à l’écologie : une note verte de circonstance bien dans l’air du temps. Mais où sont les propositions pour le village en matière d’écologie? Vous n'avez que que la rénovation énergétique des bâtiments communaux à proposer, vraiment? Quels sont les chemins piétonniers ou déplacements mode doux envisagés et avec quelles communes, pour faciliter quels déplacements ? Combien de kms seront réalisés pendant ce mandat ? Quelle superficie de panneaux solaires sera installée? Quelles sont les actions envisagées au niveau local pour combattre le réchauffement climatique? 

Ajoutez à cela une touche de coronavirus et l’annulation de la réunion publique du 12 mars, nous n’en saurons pas plus… Qui vivra verra! Qu'on ne vienne pas pleurnicher sur le taux d'abstention. Cette démocratie est à bout de souffle. 

LGC mars 2020 

Toutes les actualités de la Gazette
suivez-nous sur les réseaux sociaux
©2019 - OPENELEMENT. TEMPLATE réalisé par SENSODE MODIFIE PAR PHILIPPE VILLAIN